CDAD

Inauguration de l’Unité d’accueil pédiatrique enfants en danger (UAPED)

UAPED

Création d'un point-justice enfants au centre hospitalier

La lutte contre les violences faites aux enfants a été érigée comme une priorité nationale par la Première ministre lors du comité interministériel du 20 novembre 2022. Au travers d’un nouveau plan destiné à la prise en charge des enfants victimes de violences, la généralisation des Unités d’accueil médico judiciaires pédiatriques a été lancée.

Ce jeudi 21 mars 2024, l’unité d’accueil pédiatrique enfants en danger (UAPED) du CHU Grenoble-Alpes a été inaugurée à l’hôpital Couple-enfant à la Tronche.

Le conseil départemental de l’accès au droit de l’Isère -CDAD38- s’inscrit dans ce dispositif en finançant une permanence hebdomadaire d’accès au droit pour les enfants victimes. Un point justice vient ainsi d’être créé en milieu hospitalier au sein de l’UAPED.

Cette permanence juridique est assurée par l’enfant bleu spécialisé dans le domaine de l’enfance et qui dispose d’un agrément national.

L’UAPED permet de prendre en charge les mineurs victimes de toute forme de violence, incluant les maltraitances et négligences dans le cas de suspicion de violence ou de violence avérée, afin qu’ils bénéficient de la mise en place d’un parcours de soins pédiatriques adapté à leurs besoins.

Les enfants pris en charge sont adressés par les autorités judiciaires ou par des professionnels de santé.

Le fonctionnement de l’UAPED

Tandem, chien d'assistance judiciaire, au cœur de l'aide à l'enfance en danger

L’UAPED dispose  dans un même lieu  :

  • d’un accueil et d’un parcours de soins spécifiques du mineur victime ou du mineur en danger
  • d’une prise en charge globale : pédiatrique, psychologique, médicolégale, sociale et juridique
  • d’ avis spécialisés et de concertations pluridisciplinaires
  • de la possibilité d’auditions filmées dites « Mélanie » par les services d’enquêtes avec en soutien la présence d’un chien d’assistance judiciaire « Tandem »  pour rassurer l’enfant
  • de la réalisation de certificats et expertises du mineur victime

Focus sur l’activité de la structure 

En activité depuis le début d’année 2024, cette structure a déjà accueillie plus de 200 mineurs victimes de maltraitance et violences.  Plus de dix mineurs sont actuellement accueillis par semaine et le doublement de cette permanence hebdomadaire est déjà envisagé.

Ce dispositif novateur se généralisera à l’avenir. Ainsi, la maison des femmes, dont le CDAD finance également une permanence d’accès au droit assurée par le CIDFF, déménagera à l’hôpital couple-enfant en début d’année 2025. La maison des femmes se situera à proximité de l’UAPED et permettra d’assurer une connexion entre ces deux structures pour les affaires dans lesquelles des femmes avec enfants seraient victimes de violences.

Inauguration de l'UAPED

Personnes présentes de gauche à droite :

  • Loïc Mollet, directeur de la délégation départementale de l’Antenne régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes
  • Anne Auclair Rabinovitch,  présidente du CDAD de l’Isère et du tribunal judiciaire de Grenoble,
  • Anne-Pascale Michar-Lenoir, pédiatre, cheffe de service de l’UAPED
  • Monique Sorrentino, directrice générale du Centre hospitalier universitaire Grenoble-Alpes – CHUGA-
  • Marion Cinalli, directrice générale de la Fondation des hôpitaux de France
  • Virginie Scolan,  professeure, cheffe du service de médecine légale et sociale et de l’UAPED
  •  Annie Pourtier, vice-présidente du département de l’Isère, en charge de la santé
  •  Laurent Grange, vice-président de la commission médicale d’établissement et représentant du fonds de dotation du centre hospitalier universitaire Grenoble-Alpes – CHUGA
  • Médecin, membre de l’UAPED
  • Régis Deschamps, directeur de l’antenne Isère de l’Enfant Bleu
Bureau de permanence de l'Enfant bleu
Bureau de consultation de l'UAPED
Facebook
Twitter
LinkedIn