CDAD

Ouverture d’une permanence juridique aux Restos du Cœur

Image mise en avant

Mise en place d'un dispositif d'accès au droit aux Restos du Cœur

Le jeudi 21 mars, le centre “Stalingrad” des Restos du Cœur, à Grenoble, a proposé sa première permanence juridique gratuite. 

 

La responsable départementale du service d’aide à la personne de l’association nous rappelle que Les Restos du Cœur, ce n’est pas que de l’aide alimentaire, mais c’est une pluralité d’offres et de services proposés aux familles bénéficiaires de l’association pour régler du mieux que possible les problèmes sociaux, familiaux et juridiques qu’il peuvent rencontrer. 

C’est à l’occasion du nouveau partenariat entre les Restos du Cœur et le CDAD 38 que se tiendra, tous les deuxièmes jeudis du mois, au centre Stalingrad à Grenoble, des permanences juridiques gratuites à destination des bénéficiaires de l’association. La permanence sera tenue par une avocate du barreau de Grenoble.

Cette nouvelle offre d’accès au droit s’inscrit dans le développement local de la charte nationale de l’accès au droit. En effet, depuis 2017, le ministère de la justice et un réseau de sept associations et fédérations de défense des droits, dont les Restos du Cœur, œuvrent pour garantir l’accès au droit sur tout le territoire. 

L’objectif est d’informer les usagers sur leurs droits et obligations et de permettre aux personnes confrontées à des situations d’exclusion, de mieux comprendre, et  appréhender le monde juridique. 

La mise en place de ces permanences au sein des Restos du Cœur va permettre au CDAD 38 d’intervenir auprès d’un nouveau public fragilisé en leur proposant, dans un lieu qui leur est familier, la possibilité de se renseigner sur leurs droits et devoirs. L’accès à ces permanences se fera sur rendez-vous. 

Le CDAD 38 s’est également proposé, dans le but de renforcer sa coopération avec les Restos du Cœur, à organiser des actions de formation et de promotion de l’accès au droit à destination des bénévoles des centres de distribution du département afin de permettre une meilleure orientation des bénéficiaires dans leurs démarches.

Facebook
Twitter
LinkedIn